GP IMMOBILIER - GROUPE GPYP - YESCITY HABITAT

Réforme du Logement 2017

Sommaire

Réforme du Logement 2017

Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a dévoilé quelques pistes sur la réforme attendue du logement en 2017.

Baisse des APL

Le gouvernement souhaite abaisser les APL, mais aussi les loyers demandés par les bailleurs sociaux.

Pinel recentré

A priori, le dispositif sera reconduit mais seulement dans les grandes métropoles (zones Abis, A, et B1).

PTZ plus ciblé

De même, le PTZ sera disponible pour les zones tendues.

Exonération des taxes d'habitation

Comme annoncé, la taxe d'habitation sera exonérée dès 2018 pour 30% des redevables.

L'ISF modifié

La part immobilière sera conservée dans l'ISF, renommé pour l'occasion impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Réduction des normes

En diminuant les contraintes environnementales ou sociales, les coûts de construction devraient baisser.

Freiner les recours abusifs
Trop de programmes sont bloqués ou ralentis pour des raisons non véritablement justifiées.

*/*****Article suivant

Budget immobilier des Français

Les Français ont un budget de 182 000 € pour acheter un appartement en résidence principale, et 257 000 € pour une maison.

86% des acquéreurs ont eu recours à un emprunt bancaire, sur des durées relativement longues : 34% de 21 à 30 ans, 26% de 16 à 20 ans, et 20% de 11 à 15 ans.

62% des français sont prêt à utiliser les services d'agences digitales ou plateformes spécialisées.

*/*****Article suivant

Tendance des prix à la hausse

Sur un an, certaines villes connaissent une poussée des prix de l'immobilier assez sensible (Lyon 6,8%, Nantes 6,6%, Bordeaux, 11%).


Dans certaines de ces villes, la demande commence à s'essouffler.
Par contre, d'autres villes connaissent une baisse des prix comme à Le Havre (- 3 %), Perpignan (- 7,5 %) ou encore Rouen (- 3,2 %).

*/*****Article suivant

L'immobilier de luxe sort de sa convalescence

Après quelques années difficiles, l'immobilier haut de gamme du sud de la France repart très fort.

Les milliardaires Russes sont désormais remplacés par des acheteurs venus de l'Europe du Nord, mais avec des budgets sensiblement inférieurs. 
Si le marché du luxe n'est pas encore florissant, sa longue sieste semble désormais terminée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer