GP IMMOBILIER - GROUPE GPYP - YESCITY HABITAT

Pourquoi investir dans l'immobilier neuf

Sommaire

Pourquoi investir

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

L’allongement de la durée de la vie, une société de consommation de plus en plus présente, tout cela concourt à nous mettre dans une situation de dépendance financière croissante. Pour pouvoir subvenir à nos besoins dans le futur, nous ne pouvons plus compter sur le système de retraite par répartition, hérités du régime d’après-guerre.

Pourquoi épargner et pourquoi investir

Selon les statistiques de l’INED sur l’espérance de vie à 60 ans, sur la période de vie de 19 ans après l’âge de leur retraite, c’est 12 ans de vie pour les hommes et 17 ans pour les femmes, qui manquent à financer sans aucune épargne.
Cette situation d’absence d’épargne en fin de vie sera d’autant plus préoccupante que c’est à ce moment-là que l’on observe l’augmentation des dépenses liées aux problèmes de dépendance et de santé.
Nous devons irrémédiablement et prioritairement nous atteler à la constitution d’un patrimoine financier qui nous permettra de compléter efficacement les revenus dont nous aurons besoin prochainement et disposer plus tard de revenus complémentaires essentiels au maintien de sa qualité de vie.

Il y a deux phases dans la gestion de son patrimoine : Création & Rente. Il convient ainsi d’organiser et planifier la gestion de tout projet d’investissement pour en garantir la bonne fin.

Phase 1 : Constitution de capital, de création de patrimoine

Cette phase d’investissement se réalise par du placement ou de l’épargne. Il faut préparer son projet par étape :

Etape 1 : Définir les motivations d’investissement qui seront les objectifs à remplir par le futur investissement projeté :

Traditionnellement on peut considérer qu’un investissement répond à cinq ou six objectifs patrimoniaux à atteindre :

·  1er objectif :

Obtenir des revenus supplémentaires à terme pour la retraite ou pour une échéance donnée par exemple.

·  2e objectif :

Financer un futur projet de vie qui nécessitera un capital disponible. Par exemple l’achat d’un bien immobilier à la retraite, l’achat d’un objet rêvé : un bateau, financer un tour du monde,

·  3e objectif :

Permettre de loger un enfant, un parent, pour les aider financièrement.

·  4e objectif :

Sécuriser son entourage, en disposant d’un capital garanti en cas d’incident de la vie : décès, invalidité, arrêt d’activité.

·  5e objectif :

Placer un capital existant pour éviter son érosion monétaire et le faire fructifier.

·  6e objectif :

Optimiser ses revenus et Défiscaliser, c’est-à-dire épargner tout ou partie de ses impôts pour aider à la création de son futur patrimoine personnel.
L’ensemble de ces objectifs seront clairement définis pour identifier quel est le meilleur support de placement à retenir.

Etape 2 : Choisir le support d’investissement qui sera le plus approprié pour remplir vos objectifs

Nous avons tous une bonne raison d’investir, mais la raison n’est pas la même pour tous. Aussi, le choix de l’actif patrimonial qui vous servira de support d’investissement devra être compatible au mieux avec vos objectifs personnels.

Etape 3 : Optimiser la rentabilité du support d'investissement

Pour cela, il faudra tenir compte de la rentabilité économique du support, mais aussi des prélèvements fiscaux, de l’épargne à investir…
Par exemple, l’achat avec un crédit peut se révéler beaucoup plus rentable qu’avec son apport personnel. L’effet de levier du crédit est un puissant moyen de création de richesses.

Phase 2 : Rente, des revenus complémentaires issus du patrimoine constitué

Cette deuxième période est caractérisée par la perception de revenus
Les revenus proviendront :

·  Soit de l’utilisation fractionnée du capital constitué (il se consomme au fur et à mesure)

·  Soit de revenus d’intérêts ou de location (le capital est préservé)

Investir est ainsi une phase préalable indispensable et nécessaire pour pouvoir disposer demain de revenus complémentaires.

L’immobilier neuf, un créateur de patrimoine efficace

Dans la panoplie des solutions de création de patrimoine, l’immobilier et plus particulièrement l’immobilier neuf répond de façon efficace à bon nombre de ces objectifs financiers. L’immobilier neuf, à travers ses nombreux atouts, est un actif particulièrement adapté en termes de sécurité et de rentabilité. Il permet de créer efficacement un patrimoine, même sans disposer de capital au départ.
Les avantages fiscaux assortis à l’immobilier neuf, vous offre un levier de création de richesse sans équivalent.

Il existe diverses solutions d’investissement, qui s’adaptent à chaque situation

La durée dont vous disposez, vos moyens financiers, votre fiscalité, vos capacités d’emprunt, l’ensemble de ces données permettront de définir les contours du schéma d’investissement le plus approprié à votre situation. Un conseiller spécialisé est nécessaire pour vous guider dans le choix du support d’investissement le mieux adapté à votre situation.
Pour un investissement immobilier, il vous aidera pour réussir au mieux, dans la maitrise de quatre points principaux :

·  Optimiser les rendements locatifs

·  Sécuriser votre patrimoine

·  Maîtriser votre financement

·  Utiliser les avantages fiscaux

Les pièges à éviter

Ne pas investir simplement pour bénéficier d’avantages fiscaux.

FOIRE AUX QUESTIONS

Investir en immobilier neuf, un bon placement ?

L’expert GP IMMOBILIER: Malgré une chute d’activité fortement ressentie en 2012, l’immobilier français résiste plutôt bien à la crise comparé à la plupart de ses voisins européens dont les marchés se sont effondrés depuis 2008.
Les raisons de cette résistance tiennent au niveau extrêmement bas des taux, bien sûr, mais aussi à une spécificité française : un déséquilibre patent entre offre et demande. Il manquerait quelque 800 000 à 1 million de logements en France.

J’ai entendu parler de solutions autres que l’immobilier neuf pour épargner, que pensez vous du PERP ?, du régime Madelin ?

L’expert GP IMMOBILIER: Effectivement, ce sont des produits d’épargne qui sont défiscalisables.
Cependant, contrairement à l’immobilier, on parle de « produits tunnels », car s’ils permettent effectivement de créer des revenus complémentaires à partir de l’âge de la retraite, le capital constitué ne vous appartient pas. Il n’y a ainsi aucune disponibilité du capital, ni capacité de retrait de liquidités. Cela correspond à ouvrir un contrat d’assurance vie sans faculté de récupération de son épargne, sauf sous forme d’une rente à l’échéance de la retraite.
Vous avez aussi l’inconvénient de ne pas bénéficier « d’effet de levier » par l’utilisation d’un financement bancaire pour se substituer à votre capital à placer.
Ce n’est pas la même chose de créer immédiatement un patrimoine immobilier de

200 000 € que de mettre 300 € par mois sur un compte épargne.
Ces solutions peuvent être intéressantes si l’on en accepte les contraintes et sous réserve d’en vérifier les rendements réels par rapport aux solutions d’investissements immobilières,
Consultez nos spécialistes, pour faire un bilan comparatif.

Que pensez-vous d’investir en immobilier par l’intermédiaire de SCPI

L’expert GP IMMOBILIER: Les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) attirent les Français en recherche de valeur refuge ( une caractéristique de l’immobilier) et de mutualisation du patrimoine immobilier (la société civile est propriétaire d’un parc de plusieurs biens immobiliers ).
Ne s’occuper d’aucune gestion locative ( c’est le gérant de la SCPI) pour être propriétaire d’un nombre de biens immobiliers important et diversifiés géographiquement, sont les atouts recherchés par le détenteur de parts d’une SCPI.
Cela correspondra également à une approche d’acquisition immobilière avec de faibles tickets d’entrée ( parts de 500 € à 5 000 €).
On trouve des SCPI « fiscales », qui permettent de bénéficier des avantages fiscaux du dispositif PINEL par exemple. En ce cas, la liquidité (revente anticipée) ne sera pas possible avant une période de 9 à 15 ans, selon les SCPI.
Ce type d’investissement correspond à une approche de l’immobilier exclusivement financière exclusivement.
C’est aussi une solution appropriée aux petits budgets.

SUIVANT « Défiscaliser ses impôts »

Défiscaliser ses impôts

·  Pourquoi investir ?

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

Pourquoi défiscaliser ses impôts ? Dans un pays où le cumul des charges fiscales et sociales se hisse au sommet des pays occidentaux, il est normal que chaque contribuable cherche des moyens de limiter la ponction sur ses revenus, notamment pour lui permettre de consacrer de l’épargne au financement de sa retraite et des membres de son foyer.

Défiscaliser ses impôts :

une démarche de gestion de patrimoine

Si le « payer moins d’impôts » est une motivation partagée par la plupart, elle ne doit pas servir de guide à un projet d’investissement.
Dans une perspective plus globale de gestion de son patrimoine actuel et futur, l’investisseur devra chercher quels sont ses éléments à renforcer :

§  Est-ce de protéger économiquement son entourage familial ?

§  Résoudre les futurs problèmes de revenus à l’âge de la retraite ?

§  Limiter son exposition aux risques de dépendances de santé ?

Pour pallier aux conséquences d’une insuffisance de capital dans le futur, chacun se doit de constituer une valeur de patrimoine en adéquation à ses besoins et possibilités.

Réduire ou défiscaliser ses impôts :

un moyen d’accompagnement

C’est une aide complémentaire pour investir et créer le complément de patrimoine de demain. Avoir la possibilité de recapitaliser une partie de ses impôts est une formidable opportunité à mettre en œuvre.

Le choix du support de la défiscalisation doit répondre à 2 critères :

·  Critère 1 : Correspondre en tant qu’actif financier à l’usage que je projette à terme.

Si vous devez revendre le bien à une échéance précise, il ne faudra pas choisir le bien immobilier de la même manière que s’il s’agit d’obtenir une rente de revenus réguliers à la retraite. Pour cela, l’immobilier neuf est un actif de défiscalisation qui prend une place majeure dans toute stratégie de création de patrimoine.

·  Critère 2 : Avoir une existence économique légitime, indépendamment de sa propriété défiscalisante.

N’oublions pas que c’est un actif dont la valorisation dépendra de sa valeur économique. Si vous investissiez sur un actif qui perd de l’argent en permanence ou qui n’est absolument pas rentable, vous ne pourrez pas espérer en retirer une grande valeur en capital en cas de revente.
La défiscalisation doit vous aider à financer votre achat, et non servir à compenser un investissement non rentable.

Différents dispositifs fiscaux pour créer un patrimoine

Pour connaitre parmi l’ensemble des dispositifs générateurs d’économies d’impôts, celui qui vous conviendra le mieux, faites réaliser l’étude de vos possibilités par nos conseillers spécialisés.

FOIRE AUX QUESTIONS

Dans un contexte de réduction sans précédent des niches fiscales, pourquoi reste-t-il des lois de réduction d’impôts?

L’expert GP IMMOBILIER : Depuis plus de 30 ans, s’il existe des lois pour proposer des réductions d’impôts, c’est pour répondre à des besoins de la nation, soutenir ou développer des activités économiques génératrices d’emplois et de croissance.
Voici quelques exemples de secteurs et les lois de défiscalisation correspondantes

•  Hôtellerie => BIC Hôtelier
•  Logement => Méhaignerie (1986) à Pinel (2015), Girardin (outre-mer)
•  Tourisme => LMNP résidence tourisme, Loi Pons
•  Revitalisation Rurale => ZRR
•  Dépendance => LMNP EHPAD

Ces lois permettent le transfert du besoin de financement public vers du financement privé. En ce sens, investir dans le cadre de lois de défiscalisation relève véritablement d’une démarche positive et citoyenne pour la nation.

Pourquoi beaucoup de lois de défiscalisation portent sur de l’immobilier neuf, et non sur de l’ancien ?
 
L’expert GP IMMOBILIER : Tout simplement, parce que la défiscalisation en immobilier neuf cela rapporte énormément de trésorerie à l’état. Lorsque vous faites l’acquisition d’un bien immobilier en neuf, c’est environ 50% du prix qui retourne à l’état sous forme de cotisations directes et indirectes : TVA, cotisations sociales sur Main d’œuvre, Fiscalités foncière, impôts locaux, impôts sur les sociétés, droits d’enregistrement,…
En ces conditions, il est assez incompréhensible que l’on assiste depuis plusieurs années à une politique dissuasive par réduction des avantages fiscaux dans des activités qui créent emplois et recettes fiscales
Dans l’immobilier ancien, les recettes fiscales sont faibles, limitées aux simples droits d’enregistrement, d’où l’absence d’incitations fiscales.

Si j’investis aujourd’hui. Est-ce que je conserverai le bénéfice du dispositif fiscal dans les années à venir ? 
 
L’expert GP IMMOBILIER : Les modifications éventuelles à venir ne sont jamais rétroactives. Les avantages fiscaux acquis sont définitifs, y compris pour les années futures.

PRÉCÉDENT POURQUOI INVESTIR ?  SUIVANTCREER DES REVENUS POUR LA RETRAITE

Créer des revenus pour la Retraite

·  Pourquoi investir ?

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

L’espérance de vie progresse d’un trimestre chaque année depuis plus de 20 ans. Une progression spectaculaire chez les plus de 75 ans (x3) et les plus de 85 ans (x4). D’ici une vingtaine d’années, 2 millions de personnes seront dépendantes en France.

En 2000 et 2040, nous passerons de 4 à 2 personnes actives pour une personne de plus de 65 ans. Les dépenses publiques liées au vieillissement (retraites, soins à domicile, santé) ne seront plus finançables par l’État et le régime de répartition sur lequel repose le financement des retraites ne pourra subvenir aux besoins.

Générer des revenus retraite

En moyenne nous vivrons 19 ans après l’âge de la retraite, mais notre épargne ne pourra couvrir (selon statistiques INED) que 7 ans pour un homme et 2 ans pour une femme. L’augmentation des dépenses liées aux problèmes de dépendance et de santé rendra plus difficile cette situation d’absence d’épargne.

L’immobilier neuf pour préparer sa retraite

Pour résoudre ce problème crucial chacun d’entre nous doit s’occuper de la préparation de sa retraite à travers la constitution d’un patrimoine financier pour compléter efficacement les revenus complémentaires, dont nous aurons besoin.

L’immobilier neuf permet de réussir l’objectif de constituer un capital pour obtenir par la suite une rente sous forme de revenus locatifs ou en plaçant le capital obtenu par la vente du bien immobilier.

Il répond à deux critères :

• Obtenir des revenus supplémentaires à terme pour la retraite ou pour une échéance donnée par exemple.
• Sécuriser son entourage, en disposant d’un capital garanti en cas d’incident de la vie : décès, invalidité, arrêt d’activité…

Le régime de la location nu (PINEL) ou meublée (LMNP)

Vous pouvez choisir pour créer des revenus complémentaires dans le futur, d’acquérir un bien immobilier neuf et le donner en location en régime nu ou meublé.

·  Le régime de la location nue (PINEL)

Si vous optez pour une location nue vous pourrez prétendre à la réduction d’impôt Pinel Métropole (12%, 18% ou 21%) ou Pinel Outre-Mer (23%, 29% ou 32%), avec une location dans le cadre d’un bail classique.

·  Le régime de la location meublée (LMNP)

Si vous optez pour le régime de la location meublée, l’éventail est large : résidence de tourisme, établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), résidence pour étudiantsrésidence d’affaires ou seniors…

Vous bénéficierez soit d’avantages fiscaux, tels que la réduction d’impôt du régime CENSI Bouvard, soit vous opterez pour le régime des amortissements.

Le principe d’un bail commercial réduira vos charges de gestion, et vous pourrez financer votre achat après récupération de la TVA.

Financez votre retraite avec l’effet de levier immobilier

Vous aurez tout intérêt à bénéficier d’un crédit pour créer un effet de levier pour la constitution de votre futur capital retraite.

Dans ce principe, vous ferez financer votre mensualité de crédit par les loyers encaissés d’une part et les réductions d’impôt d’autre part. Le complément à verser sous forme d’un effort d’épargne mensuel sera minimisé, ce qui vous permettra de créer mécaniquement un capital pour votre retraite bien supérieur à ce que vous auriez obtenu par une épargne financière. Cette solution est d’autant plus intéressante, que l’ensemble des intérêts d’emprunts du crédit sont entièrement déductibles.

Ainsi avec une épargne limitée, entre 200 et 700 € par mois, vous pouvez créer à terme un complément de revenus pour votre future retraite.

Programmez dans le temps plusieurs investissement immobilier

Vous pouvez réaliser également un programme d’investissement en immobilier neuf ou ancien qui viendra au fil du temps augmenter votre patrimoine, tout en restant dans une fourchette de valeurs compatibles avec vos disponibilités mensuelles.
Bien entendu, plus vous serez amenés à mettre ces solutions en place tôt, plus l’effet de levier pourra s’accroître avec le temps.

Créez un patrimoine immobilier retraite sans apport de capital

N’attendez pas d’avoir constitué un apport
Il n’est nul besoin d’attendre pour investir pour sa retraite de disposer d’un capital. Au contraire, vous pouvez investir sans apport, par le recours à un emprunt qui financera 100% de la valeur. En cas d’incident de parcours, nulle crainte, votre investissement retraite en immobilier neuf aura été sécurisé par le jeu des assurances décès, invalidité, absence de locataire, impayés locatifs. On trouve même, une garantie de revente qui vous assure sur les premières années la revente minimum à votre prix d’achat.

Réussir à préparer sa retraite le plus tôt possible pour ne pas risquer d’être dans la situation de dépendance à laquelle l’avenir vous prépare, telle est l’objectif auquel l’immobilier neuf peut sans aucun doute vous conduire.

Pour choisir parmi ces diverses solutions d’investissement, et les adapter à votre situation, un conseiller spécialisé est indispensable. Contactez-le pour étudier les formes les plus adaptées à mettre en œuvre.

PRÉCÉDENT Défiscaliser ses impôts  SUIVANT Placer un capital dans  l'immobilier Besoin des conseils   l'immobilier Besoin des conseils

Placer un capital dans l'immobilier

·  Pourquoi investir ?

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

Les bourrasques répétées sur les marchés financiers semblent avoir convaincu les Français de rechercher des placements financiers sécurisés.
Avec 21 milliards d’euros engrangés en octobre 2012, le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) ont plus collecté sur un seul mois qu’au cours d’une année entière.
Ce phénomène nouveau qui se prolonge, ne doit pas nous faire oublier qu’avec des rémunérations de placements de l’ordre de l’inflation : (1 à 2%), sauf à disposer d’un énorme capital, vos chances de vivre de vos seules rentes sont minces.

C’est pourquoi les Français se tournent de plus en plus vers la pierre avec la motivation de sécuriser leur patrimoine en immobilier.

Où placer ses liquidités ?

L’immobilier, valeur refuge, a progressé de 118% en 12 ans

Depuis 2000, alors qu’en 12 ans, le Livret A a rapporté 36%, soit juste un peu plus que l’inflation, la valeur de la pierre a progressé de 118 %
Le marché immobilier, bien que cyclique, est fait de hausses et de baisses, mais sur le long terme (dix à douze ans), la pierre n’a jamais perdu de valeur.
Sur un indice base 1.000 au 1er janvier 2001, fin 2010, le prix des appartements atteint 2.089 points, celui des maisons 1.701 points.

Si l’immobilier est pour les Français synonyme de valeur refuge, l’explication vient certainement du double rendement procuré par un placement immobilier.
Le rendement économique intègre, d’une part, la rentabilité locative, qui de plus progresse annuellement par indexation proche de l’inflation (indice IRL ou INSEE construction); et, d’autre part, la plus-value potentielle en cas de revente.

La rentabilité locative d’un placement immobilier varie de 2 à 5 % en général.

Placer un capital en immobilier

Dopez votre rentabilité économique grâce aux avantages fiscaux de l'immobilier neuf :

Logements neufs sous le régime PINEL

Rentabilité : de 2 à 3,5% avant avantages fiscaux

A condition que le logement réponde à la norme de basse consommation énergétique RT2012, ce régime vous fera bénéficier d’une réduction d’impôts égale à 12% du prix d’achat si vous louez le logement pendant 6 ans, ou bien 18% pour une location pendant 9 ans, et 21% si vous louez pendant 12 ans.

Logements neufs en loi Censi-Bouvard

Rentabilité : de 3,5 à 4,5% avant avantages fiscaux

A condition d’investir dans une résidence neuve dotée de services dont la gestion est confiée pendant au moins neuf ans à un exploitant hôtelier, Ce régime vous apportera une réduction d’impôts égale à 11% du prix d’achat HT (TVA récupérée).

L’immobilier dopé par l’effet de levier

Contrairement à l’immobilier, un placement financier ne peut pas être financé par un crédit. Cela se révèle aujourd’hui comme un réel atout d’autant qu’aujourd’hui, les taux d’intérêt ont atteint un plancher historiquement bas, pour devenir inférieurs au rendement de la pierre. Avec cet effet de levier, vous investissez sur un actif important, que vous n’auriez pas pu acquérir avec vos seuls fonds propres.

Vous pourrez ainsi, avec un faible apport ou effort d’épargne, démultiplier la valeur de votre patrimoine dans le temps. Ainsi, vous sur multipliez le rendement réel de votre capital immobilier

Cette formule de placement améliore la sécurisé pour votre famille par l’assurance décès-invalidité liée au crédit immobilier. Ainsi vous protégez votre famille. En cas d’accidents de la vie, l’assurance prend le relais des remboursements. Devenus propriétaires du capital immobilier, votre conjoint ou vos enfants continueront de plus à encaisser les loyers.

PRÉCÉDENT Créer des revenus pour la Retraite  SUIVANT Investir pour loger sa famille

Investir pour loger sa famille

·  Pourquoi investir ?

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

Que ce soit pour loger ses enfants, ou ses parents vieillissants, l’investissement immobilier peut être une bonne solution.
Comment les loger à moindre coût et réaliser pour autant un placement immobilier ? Tout dépendra du calendrier envisagé, et des besoins.

Investir pour loger sa famille immédiatement

Vous pouvez décider de placer votre argent en immobilier et d’utiliser le logement en hébergeant quelqu’un de votre famille. Pour fixer les conditions de son occupation, vous pouvez choisir entre l’usage gratuit ou un usage à loyer minoré.

L’usage gratuit en immobilier

Vous pouvez décider de loger gratuitement un membre de votre famille. En choisissant l’hébergement gratuit, vous n’avez pas le statut de propriétaire bailleur.

L’usage immobilier à loyer minoré

A l’usage gratuit, certains peuvent préférer le loyer minoré.
En ce cas, vous pourrez, par exemple, bénéficier des avantages du propriétaire bailleur en regard avec les déductions fiscales des travaux ou d’intérêts d’emprunt.
Le régime de défiscalisation PINEL, réservé aux logements neufs, permet de louer à des membres de la famille, en pratiquant toutefois un loyer normal de marché plafonné aux conditions de la loi Pinel.

Acheter un logement pour plus tard et défiscaliser immédiatement

Le statut de loueur en meublé

·  En résidence service

Vous pouvez retenir les solutions d’investissement du régime du loueur en meublé, qui offre 2 régimes possibles de fiscalité : le régime LMNP CENSI-BOUVARD permettant

11 % de déduction d’impôts du prix de l’acquisition ou le régime LMNP classique de l’amortissement.
Cela peut vous permettre d’investir dans une résidence étudiante pour y loger ses enfants, dans une résidence senior pour héberger ses parents.
Pour investir tout en logeant un proche, il vous faudra cependant étudier les solutions adaptées avec le gestionnaire de la résidence.
De nombreux concepts existent. Au départ du logement de votre proche, le gestionnaire n’aura certainement que peu de mal à relouer par la suite.

L’investisseur en résidence services bénéficie de la récupération de la TVA

·  La location meublée en direct

L’investisseur peut louer à ses proches un logement meublé à condition toutefois de ne pas louer trop en-dessous du prix du marché.

Attention, le statut de loueur de meublé non-professionnel, LMNP, ne rentre pas dans le régime des revenus fonciers, mais des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

Le statut de loueur nu avec la loi PINEL

Pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi PINEL permettant 12%, 18% ou 21 % de déduction d’impôts du prix de l’acquisition, vous devrez louer votre bien pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

FOIRES AUX QUESTIONS :
Peut-on investir en loi Pinel, et loger quelqu’un de sa famille ?
 
L’Expert GP IMMOBILIER : l’investissement locatif permet de bénéficier d’une réduction d’impôts sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans, à condition de louer nu un logement neuf.
En ces conditions, l’investisseur peut-il louer à ses propres parents ou ses propres enfants s’ils sont détachés du foyer fiscal du propriétaire-bailleur ?

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui autorise la location à un membre ascendant ou descendant de sa famille.

PRÉCÉDENT Placer un capital dans l'immobilier    SUIVANT Protéger ses proches

Protéger ses proches

·  Pourquoi investir ?

·  Défiscaliser ses impôts

·  Créer des revenus pour la Retraite

·  Placer un capital dans l'immobilier

·  Investir pour loger sa famille

·  Protéger ses proches

Pour la plupart d’entre nous, nous avons une approche relativement optimiste de la gestion de notre patrimoine au quotidien.
Dans notre vision, nos revenus sont suffisants pour subvenir à nos besoins du quotidien, nous disposons d’un régime de prise en charge santé satisfaisant. Chaque mois, nous épargnons pour notre future retraite, la situation semble somme toute maîtrisée.

Mais cette mécanique patrimoniale visiblement robuste, résisterait-elle à la survenance d’un grain de sable ?

Investir en immobilier :

une nouvelle forme d’assurance-vie performante

Par exemple, que se passerait-il aujourd’hui si le mois dernier, j’avais été victime d’un accident compromettant la continuité de mes revenus actuels ?
Les revenus d’aujourd’hui comment les assurer ? Le plan d’épargne retraite familial, comment l’alimenter désormais ?

Ces questions sont souvent au cœur des sujets liés à l’assurance prévoyance : décès, invalidité, perte de revenus, rente éducation…

La solution classique de l’assurance

La solution classique est de souscrire moyennant cotisations mensuelles, des assurances appropriées. Ces primes d’assurances sont par nature non déductibles fiscalement et non récupérables (à fonds perdus).

L’investissement immobilier pour protéger ma famille

Il existe une autre solution : investir en immobilier neuf à travers le financement par crédit, fait office d’une solide assurance pour protéger son entourage en cas d’accidents de la vie : décès, invalidité…
En effet, la couverture du prêt par l’assurance peut garantir la prise en charge des mensualités en cas d’incidents de la vie :

·    Revenus locatifs immédiats

·    Patrimoine immobilier valorisé par l’effacement de l’emprunt

·    Possibilité de revendre immédiatement avec garantie de valeur (assurances revente)

Sont autant d’atouts supplémentaires qui s’ajoutent aux avantages fiscaux d’un investissement en immobilier neuf.

Investir en immobilier neuf : une nouvelle forme d’assurance-vie performante

Les conseils de GP IMMOBILIER

Voici comment un investissement en immobilier neuf peut aussi devenir, à moindre coût, une véritable assurance décès-invalidité !!
Achetez votre bien immobilier neuf avec un crédit long terme. Ce faisant, vous devrez prendre une assurance-crédit décès-invalidité.
Souvent cette couverture d’assurance est limitée, surtout pour les cas d’invalidité.
Vous pouvez renforcer les garanties d’assurances en souscrivant aux garanties facultatives qui accompagnent l’offre de prêt.

Vous pouvez aussi souscrire indépendamment un contrat d’assurance « emprunteur », en remplacement de l’offre d’assurance proposé par l’organisme bancaire. Ces contrats peuvent offrir de meilleures garanties et pour les tranches d’âge < à 40 ans, se révèlent souvent plus économiques.
Vous vous offrez ainsi un contrat d’assurance décès invalidité renforcé et déductible fiscalement !!

Les pièges à éviter

·    Eviter de financer votre bien immobilier avec de l’apport personnel.

·    Préférez placer cet apport sur un bon contrat de placement à fiscalité Assurance-vie. Le crédit immobilier que vous souscrirez sera couvert en cas de décès. Ainsi, en cas de décès, vos bénéficiaires percevront le bien immobilier avec un crédit soldé par l’assurance auquel s’additionnera le capital de votre apport placé sur le contrat.
Foires aux questions

Suis obligé de souscrire l’assurance décès proposé par l’organisme bancaire qui fait le prêt ?
L’Expert GP IMMOBILIER : L’organisme bancaire pour vous accorder un crédit, peut vous imposer d’assurer le prêt immobilier par une assurance couvrant au minimum les risques de décès et d’invalidité 3e catégorie SS. En revanche, vous pouvez décider de souscrire un contrat auprès de l’assureur de votre choix.

PRÉCÉDENT Investir pour loger sa famille


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer