GP IMMOBILIER - GROUPE GPYP - YESCITY HABITAT

Déroulement d'un achat d'immobilier neuf

Sommaire

Déroulement d'un achat d'immobilier neuf

Les étapes de l’achat sont clairement balisées :

Afin de protéger l’acquéreur contre les mauvaises surprises, l’acquisition d’un logement immobilier neuf est un processus très encadré juridiquement.

Les différentes étapes de l’achat d’immobilier neuf

Etape 1 : La réservation

Vous réservez votre lot.

Cette première étape est validée par la signature d’un dossier de réservation, incluant une condition suspensive d’obtention du financement (loi du 13 juillet 1979) et par un virement bancaire sur le compte du Notaire de 5% maximum du prix de vente si le contrat définitif est signé dans un délai d’un an, et 2% maximum s’il est signé dans un délai d’un à deux ans.
Ce dossier de réservation en état futur d’achèvement (VEFA) assure le blocage du lot à la vente pendant toute la durée de la période de réservation. Il est nécessaire pour faire l’étude du financement bancaire.

Vous devez signer en deux exemplaires :

·  Le contrat de réservation,

·  Le plan du lot,

·  Le plan de masse

·  Le descriptif technique,

·  L’Etat des Risques Naturels et Technologiques (ERNT).

Nous transmettons le dossier de réservation au promoteur pour qu’il le valide.

Le promoteur vous renverra un exemplaire signé du dossier de réservation par lettre recommandée avec accusé de réception. Il transmettra une copie au notaire.

Vous disposerez d’un délai de réflexion de 10 jours, pour annuler la réservation à compter de la date de présentation de la lettre recommandée (mise à jour 2015 loi Macron).

Etape 2 : Le crédit

Vous disposerez d’un délai de 15 jours pour faire votre demande de crédit, à compter de la fin de la période de rétractation et pour pouvoir bénéficier de la clause suspensive d’obtention de financement.

·  Si le crédit est refusé, il y aura alors annulation de la réservation, sans aucune indemnité à verser.

·  Si la demande de crédit est acceptée, la banque financera votre acquisition. Vous recevrez par courrier l’offre de prêt de la banque.

Vous disposerez d’un délai de réflexion de 10 jours (Loi Scrivener) à réception de l’offre de prêt, avant de retourner cette offre.

A réception de votre acceptation de l’offre de prêt, l’établissement bancaire enverra les pièces au notaire afin de préparer l’acte d’acquisition.

Le projet notarié de l’acte d’acquisition (la notification), une fois rédigé, vous sera envoyé en recommandé à votre domicile.

Etape 3 : L’acte de vente

Rendez-vous pour la signature des actes chez le notaire.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pourrez concrétiser cette étape par le biais d’une procuration notariée. A la signature des actes, le règlement du 1er appel de fonds sera réalisé, par apport personnel, ou par le 1er déblocage du crédit selon votre financement, en fonction de l’avancement des travaux. L’échéancier d’appel de fonds est réglementé par l’état, selon l’article R 261-14 du Code de la Construction et de l’Habitation.

Pendant la construction, des règlements partiels seront à régler au fur et à mesure de l’avancement des travaux par apports personnels ou déblocages proportionnels du crédit. En cas de financement, vous devrez adresser à votre banque votre autorisation signée pour faire débloquer les fonds. Vous réglez toujours après la réalisation des travaux.

Etape 4 : La livraison

Réception du bien immobilier par procès-verbal de réception

·  Remise du dossier d’achèvement

·  Pièces justificatives (déclaration d’achèvement en mairie etc.),

·  Le bâtiment est assuré par le syndic ou le propriétaire.

Début des garanties de construction

·  Assurance parfait achèvement,

·  Assurance biennale,

·  Assurance décennale,

·  Assurance dommages-ouvrage.

Pour l’investisseur

Début de la phase de gestion locative, avec assurances loyers impayés, etc.

Acheter un logement sans apport

Sommaire

Acheter un logement sans apport

Aujourd’hui, de nombreux français désirent se lancer dans l’achat de logement sans apport mais ne disposent pas de fonds suffisants ou n’en disposent pas du tout.

Dans le cadre de l’immobilier, l’apport personnel est la somme investie par une personne désirant acheter un logement. Ce montant provient en général des ressources financières de l’acquéreur, s’articule entre 10% à 30% du montant total de l’acquisition, et est complété par des prêts de banques classiques et/ou des emprunts par le biais d’organismes prêteurs.

L’achat de logement sans apport personnel, c’est possible

Il n’y a pas si longtemps, l’apport personnel était une condition sine qua non pour toute acquisition d’un bien immobilier. Aujourd’hui, de nombreux dispositifs ont été mis en place, et il est désormais possible de s’engager dans l’achat d’un logement sans apport constitué au préalable.

Le prêt 100% des banques

De nos jours, il n’est plus indispensable de se constituer un apport personnel pour pouvoir bénéficier d’un emprunt immobilier accordé par les banques.

Beaucoup de banques acceptent de financer l’intégralité du montant total de l’acquisition, sous certaines conditions :

·  La banque analysera les situations qui permettent ou freinent l’épargne du candidat emprunteur : train de vie élevé, perte d’emploi, maladies, dépenses dû à l’entrée dans la vie active… Une décision sera prise à la suite de cette analyse.

·  La banque évaluera les caractéristiques de l’acquéreur et son environnement économique : par exemple un jeune actif travaillant en CDI et ayant un bon niveau de rémunération peut légitimement contracter un prêt immobilier sans apport. De plus, les banques sont attentives à l’âge de l’acquéreur, sa situation professionnelle (CDI, CDD, Intérim…), le niveau de rémunération, et au potentiel d’évolution. A noter que les banques accordent plus d’importances à la sécurité de l’emploi qu’au salaire.

·  En général, le taux d’intérêt de l’emprunt est supérieur sans apport personnel (compter en moyenne +0,50%).

Afin d’obtenir le meilleur prêt avec les meilleurs garanties, GP IMMOBILIER vous conseille de prendre connaissance des différentes offres proposées par les banques, et ainsi, faire jouer la concurrence. Contactez l’un de nos conseillers afin d’avoir de plus amples informations.

Le prêt à taux zéro plus

Le prêt à taux zéro plus est attribué sous conditions de ressources et constitue un apport personnel aux yeux de la banque. Beaucoup d’emprunteurs ont recours à ce dispositif dans le cadre d’un premier achat immobilier (Voir la fiche PTZ+). Contactez l’un de nos conseiller pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Le prêt accession de l’Action-Logement

Ce prêt ne concerne que les salariés travaillant dans une société privée non agricole de plus de 20 salariés et peut également constituer un apport personnel.
Si vous êtes primo-accédant ou si vous déménagez dans le cadre d’une mutation professionnelle, vous pouvez alors avoir recours à ce dispositif.
A noter que le prêt accession de l’Action Logement n’est pas obligatoirement accordé par l’entreprise. Contactez l’un de nos conseillers afin d’avoir de plus amples informations.

Les autres prêts pouvant constituer un apport personnel

Les prêts catégoriels, les prêts des caisses de retraite complémentaire et mutuelle de retraiteles prêts à caractère social accordés par la CAF et le prêt relais accordé dans l’attente de la revente du bien immobilier précédent peuvent être considérés comme des apports personnels. Contactez l’un de nos conseillers pour avoir de plus amples informations.

Les conseils de GP IMMOBILIER

·  Subventions : De nombreuses subventions sont accordées par les collectivités territoriales. Contactez votre mairie, votre conseil général et/ou régional, ou contactez l’un de nos conseillers.

·  Banques : N’hésitez pas à prendre votre temps pour analyser les meilleures offres et faire jouer la concurrence.

·  Contactez-nous si vous souhaitez avoir des informations complémentaires.

Vérifier avant d'acheter dans un programme neuf

Sommaire

Vérifier avant d'acheterdans un programme neuf

Quels sont les critères à vérifier avant d’acheter.

Il existe plusieurs critères à prendre en compte avant d’acheter : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement ! L’emplacement du programme neuf est l’environnement qui entoure la situation géographique du programme.

Voici donc une liste des éléments qui constituent l’environnement et donc ceux qu’il faut surveiller.

•    Les commodités alentours :

Vérifiez que les commerces, infrastructures, services, administrations soient facilement accessibles depuis votre appartement. Pour choisir l’appartement neuf idéal, ne vous contentez pas de lire le descriptif du programme, rendez-vous sur place pour vous assurer vous-même de la proximité des différentes commodités (en voiture, à pied, en transports en commun).

•    La qualité de vie du quartier :

Pour connaître la qualité de vie du quartier, il faudrait presque habiter sur place… Heureusement, vous pourrez retrouver sur internet ou sur la presse des articles et avis concernant les points positifs et négatifs des communes.

Vous pourrez analyser certains éléments clés avant d’acheter tels que :

-   Le type de quartier (industriel, touristique, dynamique…)
-   La densité des commerces
-   Le revenu moyen des habitants
-   La proportion de propriétaires vs locataires
-   Le montant des taxes (habitation, foncière)
-   La sécurité

•    La demande locative :

Questionnez le voisinage, la mairie, et regardez les offres d’appartement neuf en location sur place ou sur internet. Vous pourrez savoir s’il y a une réelle demande de locations et à quel prix.

•    La revente du bien :

Mon bien pourra-t-il se revendre correctement à la fin de ma défiscalisation.

S’il est difficile d’imaginer ce que sera devenu le quartier ou la commune dans 9 voire 15 ans, on peut déjà se renseigner auprès du service urbanisme de la mairie sur les grands travaux à venir dans le secteur.

Il faut aussi regarder l’évolution du quartier ces dernières années (en hausse, en baisse). Eviter les zones à risques : Il existe de nombreuses études qui détaillent les secteurs à potentiels et les zones risquées pour acheter ou investir en défiscalisation.

•    Le micro-emplacement :

Que trouve-t-on à proximité immédiate de l’appartement

D’un point de vue plus précis, il faut aussi s’imaginer le programme immobilier construit et regarder quelle sera la vue depuis l’appartement, les vis à vis éventuels, le voisinage, les entreprises trop bruyantes à proximité immédiate du bien…

En bref, il faut se mettre dans la peau de l’habitant, en se rendant sur place en visitant les lieux, en questionnant le voisinage, en s’immergeant du quartier et de ses alentours. Si vraiment vous n’avez pas la possibilité de vous rendre sur place, Google Maps peut vous rendre de grands services.

Pensez enfin à vérifier les autres points importants avant d’investir comme le prix d’achat, la qualité et l’historique du promoteur, le montage fiscal et bancaire, les garanties et assurances…


Devenir propriétaire ou rester locataire

Sommaire

Devenir propriétaire ou rester locataire

Devenir propriétaire ou rester locataire… Telle est la question qu’une majorité de Français se pose avant de devenir propriétaire de son logement.
De nombreuses personnes hésitent à franchir le pas de l'achat, par peur de faire un mauvais choix, ou simplement par manque d’informations.

Devenir propriétaire ou rester locataire

Les avantages d’être propriétaire de son logement

·    Possibilité d’emprunter à des taux relativement bas.

·    Construction d’un patrimoine et être propriétaire de son logement premier achat c’est possible.

·    Préparer la fin de carrière. Quand arrive l’heure de la retraite, le pouvoir d’achat diminue de façon considérable. Investir dans un bien immobilier permet donc d’économiser de l’argent qui serait sans aucun doute injecté dans un loyer.

·    La hausse du prix de l’immobilier permet souvent de réaliser de belles plus-values immobilières.

·    De façon générale, l’inflation des loyers augmente plus vite que les charges annuelles d’un propriétaire.

·    Une fois le logement payé, tout l’argent qui aurait été injecté dans un loyer devient du capital financier.

Les privilèges du locataire

·    Beaucoup plus de liberté et la possibilité de déménager quand on le souhaite en respectant tout de même son préavis.

·    Choix de pouvoir résider en centre-ville. Le prix pour un achat immobilier en centre-ville est assez élevé.

·    Surface d’habitation plus grande en location pour le même montant de remboursement (surface, prix, zone géographique).

·    Choix du lieu des établissements scolaires pour les familles ayant des enfants.

·    Mise aux normes de son logement par le propriétaire.

·    Permet d’attendre et d’anticiper une baisse éventuelle des prix de l’immobilier.

Poser les bonnes questions et Analyser la situation :

Pour placer ses économies, la pierre reste l’investissement le meilleur.

Contactez l’un de nos conseiller afin d’avoir de plus amples informations ou conseils


Acheter de l'immobilier neuf ou ancien

Sommaire

Acheter de l'immobilier neuf ou ancien

Pour votre future résidence principale, vous hésitez entre immobilier neuf ou ancien

Qu’est-ce qu’un bien immobilier neuf

Un bien immobilier est considéré comme neuf s’il n’a jamais été occupé avant son acquisition et que sa livraison intervienne dans les 5 années suivant l’achèvement des travaux.
On parlera alors d’immobilier neuf pour tout logement inoccupé, en voie de construction ou terminé, datant de moins de 5 ans.

Qu’est-ce qu’un bien immobilier ancien

Un bien immobilier est considéré comme ancien si l’acquisition a été faite 5 ans après l’achèvement des travaux, ou s’il y a eu un changement de propriétaire durant cette période.

Quelles sont les motivations d’achat de l’ancien ou du neuf ?

L’achat dans le neuf est l’aboutissement d’un processus particulier : un acquéreur se tourne vers le neuf en général après avoir fait le tour du disponible dans l’ancien.
Après avoir visité les agences, les petites annonces et multiplié les visites, le futur acquéreur se fait une idée assez précise du marché immobilier et commence à faire la distinction entre le côté émotionnel de l’achat dans l’ancien, et le côté pragmatique de l’achat dans le neuf : l’acheteur devient attentif et logique dans sa démarche.

Comparaison Neuf - Ancien

Résidence principale : avantage neuf

En résidence principale, le nouveau prêt à taux zéro (le PTZ +) permet de financer un logement neuf en fonction de sa localisation, des revenus et de la qualité environnementale du bien.
De plus, l’absence de travaux, le confort et isolation, les places de parkings, l’optimisation des surfaces, l’exonération de la taxe foncière pendant 2 ans, et des frais de notaire réduits sont des atouts très utiles pour comparer.

Prix au m² : avantage ancien

Les nouvelles normes ont un coût : le neuf est généralement plus élevé au m² que l’ancien (15 à 20%). De plus, le neuf est généralement vendu sur plans, il faut donc imaginer son logement, et attendre sa construction (environ un an). Le gros avantage de l’ancien reste sans conteste son prix plus bas, et plus facilement négociable.
Par contre, il faut dans la plupart des cas prévoir un budget travaux, accepter un certain gaspillage énergétique, et surtout, supporter des frais de notaire plus élevés.

Cachet et prestige : avantage ancien

Pour obtenir une adresse au cœur de quartiers historiques ou prestigieux, et bénéficier de matériaux nobles ou de beaux volumes, l’équivalent en neuf est plutôt rare. Il existe bien évidemment beaucoup plus de choix dans l’ancien que dans le neuf, et avec généralement plus de cachet. Il est aussi plus facile de visualiser les défauts et les qualités du logement : on peut ainsi envisager des transformations et « adapter » le produit à son goût.

Des frais d’acquisitions : avantage neuf

Les frais d’acquisition soient moindres dans le neuf : l’acquéreur bénéficie de frais de notaires réduits (+ou- 3%) par rapport à de l’ancien (+ou- 7%).
Exemple pour l’achat d’un bien de 155 000 €

·  Frais d’acte dans l’ancien : 13 850 €

·  Frais d’acte dans le neuf : 5 100 €

Fiscalité et aides : avantage neuf

En achetant dans le neuf, les acquéreurs peuvent bénéficier de dispositifs d’aides au financement non négligeables dans le cadre d’une accession à la propriété.

·  Le Prêt à taux Zéro + (PTZ +) : Prêt sans taux d’intérêt.

·  TVA réduite à 7% si le bien immobilier est situé en zone ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).

·  Exonération de taxe foncière pendant les deux premières années pour la part départementale et la part régionale (l’exonération de la part municipale étant soumise à la libre appréciation du conseil municipal).

Performances et normes : avantage neuf

·  La RT 2012 (Réglementation thermique 2012 est la norme obligatoire pour tous les logements neufs dont le dépôt de demande de permis de construire a été posé à compter du 1er Janvier 2013 : facture d’énergie minimale, confort thermique été comme hiver, utilisation d’énergies renouvelables.

·  Isolation phonique : la NRA (Nouvelle Réglementation acoustique) obligatoire pour les logements neufs dont le permis de construire est postérieur à janvier 1996.

·  Normes : antisismique, incendies, handicapés dans le neuf.

Garanties sur le logement : avantage neuf

L’achat du neuf est sécurisé par un processus réglementaire très encadré, au travers d’un contrat de Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) (voir les garanties du neuf dans notre onglet : info-conseils).

·  GFA : garantie financière d’achèvement.

·  Garantie des vices tôt apparus

·  Garantie de parfait Achèvement

·  Garantie de l’isolation phonique

·  Garantie biennale de bon fonctionnement

·  Garantie décennale sur le gros œuvre

·  Garantie Dommage – Ouvrage (prise en charge financière des travaux de réparations)

Charges et entretien : avantage neuf

Les logements neufs sont de par le niveau d’isolation thermique, d’équipement, de finition, et des normes en vigueur, des appartements très économiques en termes de consommation énergétique, de travaux ou d’entretien. A ce titre, les charges en seront d’autant moins élevées.

Optimisation des surfaces : avantage neuf

Les surfaces dans le neuf sont généralement optimisées pour un gain maximal des surfaces habitables : placards intégrés, réduction des couloirs, ergonomie de circulation. Avec des surfaces au sol équivalentes à celles de l’ancien, les volumes intérieurs et espaces de vie sont plus importants dans le neuf.
De plus, chaque appartement neuf possède sa (ses) place(s) de parking, ce qui est rarement le cas pour un logement ancien.

Résultat : le neuf l'emporte face à l'ancien grâce à ses avantages fiscaux et aides financières, à son architecture optimisée, à ses normes, et à ses places de parking. 

N’oubliez jamais que le principal atout de l’immobilier reste son emplacement : dans le pays, dans la région, dans la ville, dans le quartier, dans la rue… et pour de l’accession à la propriété, privilégiez votre bien être.

Liens utiles :
ANIL : Explication de la Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA)
ANRU : Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine


Choisir son logement neuf

Sommaire

Choisir son logement neuf

Acheter un logement est un choix qui engage votre foyer pendant plusieurs années. Il convient donc de prendre quelques précautions d'usage afin de s'engager en toute connaissance de cause.

Avant tout, le logement doit correspondre à votre choix de vie, s'adapter à votre situation familiale, et à l'évolution probable de votre cellule familiale.

Une fois ces éléments bien établis, voici quelques points à contrôler :

Prix au mètre carré

Le prix au m2 doit refléter un ensemble de prestations et de caractéristiques censées tourner autour du prix moyen du quartier.

L'emplacement dans la ville

Circulation, commerces, animation, impôts

L'emplacement dans le quartier

Commerces, sécurité, transports

L'emplacement dans la rue

Passage, bruit, voisinage

L'emplacement dans l'immeuble

Etage, exposition, vue

Prestations, cachet

Qualité de construction, Terrasse, balcon, ascenseur

Entretien & taxes

Chauffage, charges de copropriété

Intervenants

Disponibilité du Promoteur, architecte, conseils du commercialisateur, syndic

Sur notre site rubrique catalogue vous retrouvez l'ensemble des logements neufs présents dans votre secteur de recherche pour vous permettre de comparer les prix au m².


Mon premier achat immobilier

Sommaire

Mon premier achat immobilier

Vous êtes à la recherche d’un premier achat immobilier pour remplacer votre budget location par une acquisition immobilière, qui vous permettra de commencer à vous constituer un patrimoine.
Savez-vous que l’immobilier neuf peut vous permettre de transformer ce projet en réalité.

Premier achat c’est possible

Grâce aux particularités de l’immobilier neuf vous pouvez plus facilement accéder à la propriété en cumulant les avantages financiers du prêt à taux zéro (PTZ +), ainsi que d’autres prêts de type : 1 % logement ou prêts de collectivités.
Avant de recourir au crédit, explorez toutes vos possibilités familiales, cela réduira d’autant les mensualités d’un financement.

Les aides familiales pour acheter son logement

La donation partage

Depuis le 17 Aout 2012, un abattement de 100 000 € par donateur s’applique à chaque enfant donataire. Ainsi, vous pouvez recevoir jusqu’à 100 000 € de votre père et mère, soit maximum 200 000 €, en franchise de droits de succession.
Par exemple, depuis le 17 Aout 2012, un abattement de 100 000 € par donateur s’applique à chaque enfant donataire. Le délai pour remettre le compteur d’une donation à 0, est désormais de 15 ans.

Le prêt familial à 0%

Bénéficiez d’un prêt gratuit familial.
Le prêt à taux zéro en famille, c’est possible. Vous pouvez recevoir de vos proches de l’argent sans intérêt pour acheter votre logement en contrepartie d’un remboursement.
Pour éviter tout litige avec l’administration fiscale, vous rédigerez ensemble (emprunteur et prêteurs), un acte manuscrit sur papier libre ou par devant un notaire, appelé « reconnaissance de dette » ou « prêt sous seing privé ».
Même si le montant des intérêts est nul, vous préciserez dans le document les conditions du prêt : le montant, la date et les modalités de remboursement.
Le document sera signé en autant d’original que de parties, et sera à enregistrer auprès de l’administration fiscale (coût moins de 100 €). Ceci, pour éviter le risque d’assimilation du prêt à une donation déguisée ou à des revenus occultes.

Le transfert de droits du PEL

Profiter de droits à prêt d’une épargne logement familiale
S’il y a un titulaire d’un compte ou plan épargne logement dans votre famille, vous pouvez s’il n’est pas utilisé, transférer tout ou partie des droits à prêt des membres de votre famille.
Certaines règles règlementent les transferts de droits à prêt entre proches :
Première règle : chacune des parties, donneurs et receveurs, doivent être titulaires d’un plan ou compte épargne logement.
Seconde règle : les plans d’épargne logement et comptes d’épargne logement doivent cumuler une certaine ancienneté.

Vérifiez avant toute démarche, si le transfert est intéressant, par comparaison entre les taux des prêts bancaires actuels du marché et ceux des plans épargne logement.

Les prêts aidés pour l’immobilier neuf

Prêt immobilier CAF

Il est possible de bénéficier de deux types de prêt via les caisses d’allocations familiales : le prêt conventionné et le prêt d’accession sociale. Ce sont des prêts accordés par la CAF uniquement pour l’acquisition principale d’un logement neuf ou ancien.
Attention, pour bénéficier de ces aides, vos revenus doivent être faibles.

Prêts catégoriels

Le prêt catégoriel est un crédit réservé aux fonctionnaires par la fonction publique pour tout achat d’un logement neuf ou ancien.
La mise en place d’un prêt conventionné est indispensable pour pouvoir bénéficier de ces financements privilégiés. Le budget de l’attribution du prêt est fixé selon les ressources de l’acquéreur.

Le PTZ+, prêt à taux 0%

Ce prêt réservé aux logements neufs, vous permet de disposer d’un apport en capital qui sera considéré comme un véritable apport personnel.
Le prêt à taux zéro plus est destiné à encourager les primo-accédants à acquérir leur résidence principale.

Du neuf pour votre résidence secondaire

Sommaire

Du neuf pour votre résidence secondaire

Se construire un patrimoine pour l'avenir

Une résidence secondaire est un logement occupé pendant l’année de façon ponctuelle, par un ou plusieurs membres d’un même ménage. Tout individu peut disposer d’un seul logement principal, mais d’autant de résidences secondaires qu’il souhaite.

La notion de résidence secondaire doit être distinguée avec celle du logement occasionnel. Ce dernier constitue une habitation occupée par une personne de façon partielle pour des raisons professionnelles et non dans le cadre de vacances, week-end ou loisirs.

La résidence secondaire est un phénomène dans l’hexagone et connait un véritable essor depuis les années 50. A ce jour, la France représente le pays ayant le plus de résidence secondaire au monde (superficie-population) avec pas moins de 3 millions de logements.

Grâce à l’investissement dans une résidence secondaire neuve, vous aurez la possibilité de vous construire un patrimoine pour l’avenir, et de profiter de toutes les garanties que vous offre l’achat d’un bien immobilier neuf.

Vous pourrez également limiter les frais liés à l’entretien, ou à l’achat du logement, grâce à la location saisonnière.

Votre résidence secondaire

Pour profiter au maximum de votre résidence secondaire, il faut définir quel temps vous êtes prêts à passer dans les transports. Ce temps dépend souvent de la durée de votre séjour (week-end, week-end prolongé, semaine de vacances, …).

A titre d’exemple, voici deux projets de clients :

-   Le premier client a acheté une résidence secondaire sur le Bassin d’Arcachon (3/4 d’heure de route de Bordeaux, son domicile). C’est un appartement T3 à Gujan-Mestras où il compte se rendre avec sa famille dès le vendredi soir pour profiter du week-end et du calme de la côte.

-   Le second client a souhaité investir dans un appartement T2 à Saint-Jean-de-Luz (4 heures de route de Royan, son domicile). Il compte s’y rendre pour les week-ends prolongés, et les vacances pour y rejoindre sa famille, ses amis, sa ville natale…

Et vous, combien de temps êtes-vous prêt à consacrer ?


Le neuf idéal pour les seniors

Sommaire

Le neuf idéal pour les séniors

Aujourd'hui, de nombreux seniors sont parfaitement autonomes jusqu’à 80 ans. Or, l’allongement de la durée de la vie n’est pas sans conséquence sur le logement qui doit s’adapter à l’Age de ses occupants : Jardin trop grand, étages à monter, nécessité de prendre la voiture pour aller faire des courses, environnement non sécurisé…. 
Comment concilier un cadre de vie mieux adapté, sans renier son indépendance.
Il existe maintenant des logements avec un cadre de vie spécialement adapté aux contraintes des seniors. 

L’immobilier neuf se révèle être particulièrement adapté à ce type de demande.

Les acquéreurs ont le choix entre :

·  De l’immobilier neuf classique qu’il offre avec les nouvelles normes tout un ensemble d’avantages spécifiques pour les seniors.

·  La résidence senior, véritable alternative qui offre des appartements indépendants que vous pouvez occuper et meubler à votre goût, tout en bénéficiant d’un ensemble de services au quotidien : animations, soins, restauration, coiffure, piscine intérieure, services paramédicaux.

L’immobilier neuf classique pour les séniors

On trouvera en particulier quatre avantages spécifiques :

·  Des constructions mieux conçues pour intégrer les problématiques les contraintes des seniors, avec des logements répondant aux normes handicapées.

·  Un budget mensuel réduit avec les nouvelles normes d’économies d’énergie RT2012

·  Une sécurité renforcée : interphone, visiophone, accès au stationnement sécurisé

·  La tranquillité de l’immobilier neuf avec des garanties sur la construction : décennales, dommages ouvrage, biennales. Tout un ensemble d’assurances qui vous prémunissent d’avoir à gérer des problèmes de travaux.

Les résidences seniors

Ces résidences proposent des services à la carte pour permettre à chacun de n’utiliser que ce dont il a besoin en fonction de son budget.
Généralement situé en ville ou à proximité de commerce et de transport, ces résidences ne sont pas médicalisées. Elles offrent cependant une véritable réponse au défi du vieillissement de la population et de l’allongement de la durée de la vie.
Confort et convivialité sont au rendez-vous.

Il existe plusieurs concepts de résidences seniors.
Pour en savoir plus, consultez notre conseiller qui vous donnera l’ensemble des éléments pour vous aider à faire le bon choix

Nos conseils :

Préparer l’acquisition de votre futur logement en utilisant dans un premier temps les avantages fiscaux de la loi Pinel.
La méthode :

·  Réservez le logement que vous souhaiterez pour plus tard.

·  Bénéficiez pendant neuf ou douze ans d’avantages fiscaux et d’un crédit déductible, en encaissant des loyers pour vous payer une bonne partie du logement.

·  Vous récupérerez dans quelques années ce bien pour l’habiter en ayant fait de sérieuses économies.

Le neuf pour loger sa famille

Sommaire

Le neuf pour loger sa famille

Vous êtes dans la situation d’aider à se loger quelqu’un de votre entourage. Que ce soit un enfant pour l’aider à démarrer dans la vie, ou un parent dans le cadre d’un rapprochement familial. Quelles sont les solutions envisageables à travers l’immobilier neuf.

Loger sa famille avec l’immobilier neuf

Il convient d’étudier les solutions selon deux situations possibles.

Situation 1 : Vous devez trouver un logement rapidement pour les loger.

L’immobilier neuf permet de plus facilement accéder à la propriété en cumulant les avantages financiers du prêt à taux zéro (PTZ +), ainsi que d’autres prêts de type : 1 % logement ou prêts de collectivités.
Utilisez les possibilités qu’offrent les sociétés civiles immobilières (SCI), ou les possibilités de donation partage, pour favoriser l’accession à la propriété dans le neuf en réalisant un apport personnel plus important. Ceci réduira les mensualités d’un financement.
Si vous avez un besoin immédiat de loger votre entourage, il existe différentes solutions :

La donation

Pour obtenir un crédit pour financer son logement, mieux vaut compter d’un solide apport personnel pour solliciter le banquier. Alors profitez du principe d’une donation
Pour donner ce coup de pouce sous forme d’une somme d’argent, appelé donation, il faudra passer devant le notaire pour enregistrer le transfert de capitaux.
Le régime des donations partages bénéficient d’abattement et d’exonération, en fonction de la situation du donateur et du donataire : enfant, petits enfants, parents, frères ou sœurs, concubins ….

Par exemple: depuis le 17 Aout 2012, un abattement de 100 000 € par donateur s’applique à chaque enfant donataire. Le délai pour remettre le compteur d’une donation à 0, est désormais de 15 ans.

Le prêt familial à 0%

Le prêt à taux zéro en famille, c’est possible.
Pour faire bénéficier d’un prêt gratuit, vous pouvez prêter à vos proches de l’argent sans intérêt pour acheter son logement en contrepartie d’un remboursement.
Pour éviter tout problème, vous devez rédiger ensemble (emprunteur et prêteurs), un acte manuscrit, rédigé sur papier libre ou devant un notaire, appelé « reconnaissance de dette » ou « prêt sous seing privé »
Ce document précise les conditions du prêt : le montant, la date et les modalités de remboursement, le montant des intérêts éventuels.
Vous pouvez mentionner si les héritiers seront tenus de rembourser la dette ou pas, en

cas de décès (de l’emprunteur ou du prêteur).
Il faut aussi envisager le scénario en cas de non remboursement du prêt.
Le document sera signé en autant d’original que de parties, et il est recommandé de faire enregistrer cet acte auprès de l’administration fiscale. (moins de 100 €). L’enregistrement évite que l’administration fiscale n’assimile le prêt à une donation déguisée ou à des revenus occultes.

Le transfert de droits du PEL

Si vous êtes titulaire d’un compte ou plan épargne logement, vous pouvez transférer tout ou partie des droits à prêt à des membres de votre famille, pour leur faire profiter des droits à prêt de votre épargne logement.
Attention : certaines règles permettent les transferts de droits à prêt entre proches.

- Première condition : les deux parties, donneurs et receveurs, doivent être titulaires d’un plan ou compte épargne logement.

- Seconde condition : les plans d’épargne logement et comptes d’épargne logement doivent avoir chacun une certaine ancienneté.
Pensez à vérifier avant, si le transfert est intéressant, en comparant les taux des prêts bancaires actuels du marché avec ceux des plans épargne logement.


Cela dépendra donc en pratique de quelle génération de plan ou compte vous êtes titulaire.

Situation 2 : Vous anticipez pour l’avenir

Vous avez donc quelques années pour constituer le patrimoine immobilier pour loger votre famille. Cela peut être par exemple pour aider vos enfants lorsqu’ils ont fini leurs études à s’installer dans la vie, afin qu’il dispose d’un capital immobilier de départ.
Ce peut être aussi pour permettre à vos parents de se rapprocher de votre lieu de vie au moment où ils entreront dans une période de vie de dépendance à la retraite.

Vous pouvez utiliser le guide suivant avec un processus en 4 étapes :

- Etape 1 : vous achetez un bien en immobilier neuf qui correspondra à votre souhait d’habitation pour plus tard.


- Etape 2 : au moment de la réception, vous optez pour une location sur une période de neuf ans qui vous permettra de bénéficier des avantages fiscaux et financiers d’un investissement neuf en loi Pinel : Remboursement de votre acquisition sous forme d’économies d’impôt à hauteur de 18 % de votre budget d’achat. Déductibilité des intérêts d’emprunts pendant toute la période de location.


- Etape 3 : à l’échéance des neuf ans, vous récupérez le bien en mettant fin à la location (ne pas oublier de résilier le bail avec un préavis de six mois avant la date d’expiration du bail)
A ce moment, vous continuez le crédit ou vous le remboursez par anticipation.
Le bien aura été déjà partiellement remboursé par l’apport des réductions d’impôts et des loyers obtenus pendant les neufs premières années.
Vous aurez également bénéficié d’un achat sur base d’un prix réalisé 10 ans auparavant, ce qui vous permettra d’avoir eu un coût de revient moindre et un potentiel de plus-values immédiat.

- Etape 4 : vous pouvez soit donner l’usage gratuit à la personne de votre famille que vous voulez loger ou lui transférer la propriété dans le cadre d’une donation, avec transfert du crédit éventuel, ce qui minimisera ou annulera les droits de donation par l’imputation d’un passif successoral lié au crédit restant dû.

Les pièges à éviter

Pour une mise en place d’une accession différée avec l’utilisation de la loi Pinel dans un premier temps, il n’est pas possible de réaliser l’acquisition par un montage de démembrement de propriété  (nue-propriété conservée et usufruit séparé). Le démembrement de propriété par contrat n’est pas compatible avec l’utilisation de la loi Pinel.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer